3PatriceTerraz.jpg
  • 52 mn
  • 2013

Résumé

Ils ont fait disjoncter Marseille

Un documentaire de David Bouttin

Nous sommes le samedi 12 janvier 2013, au large de Marseille, derrière les îles du Frioul, le soleil d’hiver disparaît derrière l’horizon. Il est exactement 17h24, et à partir de là une succession d’évènements vont se mettre en place pour lancer la grande fête d’ouverture de Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture.

 

Sur les hauteurs de la ville, la Parade des Lumières, un défilé de véhicules désossés et illuminés, commence à se mettre en marche. En déambulant, la parade déclenche la mise en lumière d’une grande roue qui domine la ville et qui donne le signal de départ de la Grande Clameur. Dans toute la ville, une trentaine de collectifs commence une vague sonore. Corne de brume des ferries, bourdon de Notre Dame de la Garde, cloches des églises, bouquets de clameurs du public et feux d’artifice accentuent le bruit et les vibrations de toute une ville. Pendant 15 minutes, Marseille vibre à l’unisson et se connecte dans un moment d’incandescence visuelle et sonore faisant ainsi disjoncter les lumières du centre ville, qui s’éteignent alors pendant quelques secondes…

 

Mais comment tout ceci est arrivé ? Qui a imaginé ce scénario délirant ? Comment se met en place un événement aussi spectaculaire ?

 

En suivant, pendant la semaine et les jours qui précèdent, les organisateurs et les artistes de cette soirée de fête, le film montrera les coulisses et les secrets d’un tel événement. Moments d’euphorie et d’espérances. Moments de doute et de désillusion. Comme une nouvelle légende marseillaise, le film propose de raconter comment « Ils ont fait disjoncter Marseille ! ».

 

Nous sommes le samedi 12 janvier 2013, au large de Marseille, derrière les îles du Frioul, le soleil d’hiver disparaît derrière l’horizon. Il est exactement 17h24, et à partir de là une succession d’évènements vont se mettre en place pour lancer la grande fête d’ouverture de Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture. Sur les hauteurs de la ville, la Parade des Lumières, un défilé de véhicules désossés et illuminés, commence à se mettre en marche. En déambulant, la parade déclenche la mise en lumière d’une grande roue qui domine la ville et qui donne le signal de départ de la Grande Clameur. Dans toute la ville, une trentaine de collectifs commence une vague sonore. Corne de brume des ferries, bourdon de Notre Dame de la Garde, cloches des églises, bouquets de clameurs du public et feux d’artifice accentuent le bruit et les vibrations de toute une ville. Pendant 15 minutes, Marseille vibre à l’unisson et se connecte dans un moment d’incandescence visuelle et sonore faisant ainsi disjoncter les lumières du centre ville, qui s’éteignent alors pendant quelques secondes… Mais comment tout ceci est arrivé ? Qui a imaginé ce scénario délirant ? Comment se met en place un événement aussi spectaculaire ? En suivant, pendant la semaine et les jours qui précèdent, les organisateurs et les artistes de cette soirée de fête, le film montrera les coulisses et les secrets d’un tel événement. Moments d’euphorie et d’espérances. Moments de doute et de désillusion. Comme une nouvelle légende marseillaise, le film propose de raconter comment « Ils ont fait disjoncter Marseille ! ».